Copropriété divise ou indivise: quoi choisir?

juin 15, 2018

Classés dans :

Vous souhaitez faire l’achat d’une copropriété? Avant de poursuivre vos recherches, il pourrait être utile de savoir les différences entre divise ou indivise. Voici un tour d’horizon afin d’éclairer votre décision.

Divise

La copropriété divise est le modèle qu’on appelle plus couramment le « condo ». Chaque unité de l’immeuble, désignée comme partie privative, a un numéro de cadastre distinct et le copropriétaire bénéficie d’un usage exclusif. Il existe des frais pour l’entretien des parties communes, déterminés selon la quote-part des unités.

Il existe plusieurs genres de copropriétés divises, dont celles que l’on retrouve dans certaines maisons en rangée « Le copropriétaire peut alors être propriétaire exclusif d’une maison et détenir une quote-part dans le terrain, qui demeure propriété commune » informe-t-on sur le site de l’Association professionnelle des notaires du Québec (APNQ).

Mais une chose est certaine, c’est que chaque propriétaire a sa propre hypothèque et son propre compte de taxes à payer, souligne Me Michael Chriqui, notaire pour le cabinet Leroux Côté Burrogano (http://lcbmtl.ca/). Et concernant l’éventualité de vendre par la suite, il est possible de le faire sans avoir à demander l’avis des autres copropriétaires.

Indivise

La copropriété indivise est une forme de propriété commune où les propriétaires, à responsabilité illimitées, doivent obligatoirement détenir une seule et même hypothèque à la banque.
Ces derniers pourraient toutefois décider d’avoir des hypothèques séparées. Leur responsabilité serait alors identifiée comme étant « limitée », nuance l’APNQ.
L’un des avantages de la copropriété indivise, c’est que les bénéficiaires paient moins cher de taxes municipales et scolaires, puisqu’ils partagent les dépenses. Cette modalité de propriété est souvent celle que choisissent, par exemple, les propriétaires d’un duplex qui décident de le convertir en copropriété, fait remarquer Me Chriqui.
Toutefois, l’APNQ met en garde ceux qui décident d’être liés par ce contrat dans le cas où ils souhaiteraient revendre. « Un créancier est peu enclin à prendre une hypothèque sur 50 % indivis d’un immeuble, et peu d’acheteurs sont intéressés à acquérir une part indivise dans un immeuble ».

Mise de fonds

Pour acheter un condo, il faut une mise de fonds minimale de 5 %, tandis que la copropriété indivise requière une mise de fonds de 20 %.

En conclusion, devenir propriétaire donne des droits mais implique aussi des obligations. Si vous avez des doutes concernant votre achat, demandez conseil  à un courtier immobilié agréé qui saura  vous guider et vous conseiller tout au long du processus.



7 conseils pour préparer votre demeure aux visites

Vous souhaitez vendre rapidement? Que ce soit avec ou sans l’aide d’un professionnel de l’immobilier, votre demeure doit refléter ce que les acheteurs ont vu en ligne ou dans les journaux. Évitez les déceptions en ayant toujours votre intérieur prêt pour les visites! Dépersonnalisez et rangez Sans tomber dans l’excès d’un intérieur trop froid et… Voir l’article

Le fonds de prévoyance, élément décisif pour l’achat d’un condo

Avant même d’entreprendre la négociation avec le vendeur de la propriété convoitée, il est judicieux de consulter les états financiers de la copropriété. Afin de s’assurer de la saine gestion des lieux, l’acheteur doit connaitre le montant du fonds de prévoyance qui est destiné aux réparations majeures. Et surtout, porter une attention particulière aux travaux… Voir l’article

Convention RE/MAX

Convention RE/MAX International: Bardagi Équipe Immobilière se positionne no 1 au Canada et no 4 au monde

Lors de la plus récente convention annuelle RE/MAX international qui se tenait à Las Vegas du 25 au 28 février 2019, Bardagi Équipe Immobilière s’est vu remettre deux prix : une 1e position dans la catégorie équipe top 100 au Canada pour les ventes résidentielles en 2018 (2018 Year-End Residential Teams: Canada), ainsi qu’une 4e… Voir l’article