La préapprobation hypothécaire

août 16, 2018

Classés dans :Non classé

Avant de se mettre à la recherche d’une nouvelle propriété, le futur acheteur a tout intérêt à se présenter en tant qu’acquéreur potentiel auprès des courtiers immobiliers et des vendeurs. Ainsi, la préapprobation hypothécaire est un atout qui peut faire une réelle différence.

Certains éléments sont à considérer afin d’être admissible dans ce processus crucial vers l’obtention d’un prêt hypothécaire. Tour d’horizon avec Stéphane Angers, conseiller en prêts hypothécaires à la RBC Banque Royale.

Capacité à payer

Tout d’abord, la meilleure stratégie financière à envisager est de discuter avec un conseiller de ses besoins. Il déterminera le montant idéal à consentir pour le prêt en fonction de la mise de fonds, mais aussi en tenant compte du revenu -idéalement fixe- et du niveau d’endettement de l’éventuel propriétaire.

Les prêts automobiles, les prêts étudiants ou encore le solde à payer sur les cartes de crédit sont donc grandement considérés dans le calcul. Le prêteur veut évidemment s’assurer de la capacité de son client à rembourser le prêt contracté. « Si son endettement est trop élevé, on doit bâtir un plan d’épargne pour y arriver », soutient M. Angers.

D’où l’importance d’avoir un historique de crédit respectable. La cote de crédit reflète, en quelque sorte, sa propre santé financière. Si elle a subi quelques contrecoups, il est possible de l’améliorer en payant toutes ses factures à temps et en entier ainsi qu’en épongeant toutes ses dettes le plus rapidement possible. Le conseiller hypothécaire pourra également aider son client sur les actions à entreprendre afin d’améliorer la situation.

Mise de fonds

La valeur de la mise de fonds peut avoir un impact positif sur la préapprobation, mais elle ne garantit pas nécessairement une éligibilité immédiate au prêt. M. Angers recommande fortement à ses clients de déposer 20 % de la valeur de la propriété. « Si le montant est inférieur, ce sont les normes de l’assureur qui vont entrer en ligne de compte. L’idéal, c’est de ne pas avoir besoin d’une assurance en cas de non-paiement », explique M. Angers. En effet, le gouvernement demande aux institutions financières d’assurer tous les prêts hypothécaires dont la mise de fonds est en-deçà de 20 %.

Pouvoir de négociation

En indiquant à son courtier et au futur vendeur que son dossier a été préapprouvé, le client sera pris au sérieux dans le processus d’achat d’une maison, affirme le conseiller. Le vendeur pourrait également être incité à liquider plus rapidement sa demeure, considérant que son acheteur potentiel peut assumer pleinement la transaction. En définitive, la préapprobation hypothécaire peut réellement augmenter la marge de manœuvre pour négocier le prix de sa future propriété.

Entrevue réalisée par Josianne Desjardins avec Stéphane Angers, conseiller en prêts hypothécaires, RBC Banque Royale.



Légalisation du cannabis et immobilier : ce qu’il faut retenir

Que vous soyez  acheteur ou vendeur, locateur ou locataire, la nouvelle loi sur le cannabis qui est entrée en vigueur  le 17 octobre dernier vous concerne. En effet,  les règlements découlant de cette loi ont fait naître de nouvelles responsabilités. Voici un tour d’horizon. Les risques de la culture pour une maison Le cannabis est… Voir l’article

Immobilier : bilan de l’année 2018

Tandis que les tables se dressent et que les sapins scintillent, l’heure est venue de faire le bilan de l’année. Que pouvons-nous retenir du marché immobilier au Québec en 2018? Quels ont été les points les plus marquants et quelles sont les perspectives pour 2019? Un contexte économique favorable Malgré un début d’année ponctué par… Voir l’article

Opération Père Noël

Cette année encore, Bardagi Équipe Immobilière s’allie à Opération Père Noël en devenant l’un des points de cueillette des cadeaux à Outremont. Organisme et mission Fondé il y a plus de 20 ans, l’organisme Opération Père Noël  œuvre afin que les enfants les plus défavorisés, sans famille ou en grande difficulté sociale, aient des cadeaux… Voir l’article