Eco constructions

À l’heure où l’environnement est au cœur des grands débats, la question se pose sur un nouveau mode de construction plus responsable. L’idée n’est pas nouvelle, mais l’intérêt des particuliers et des promoteurs est grandissant. Qu’est-ce-que l’éco construction? De quelle manière cette tendance vient révolutionner notre façon de bâtir? Voici quelques réponses.

Les grands principes

L’éco construction est la création, la restauration, la rénovation ou la réhabilitation d’un bâtiment avec des ressources peu transformées, durables et dans le respect de l’environnement dans lequel il se trouve.  Ce genre de structure prend en compte le choix des matériaux, leur cycle de vie et leur durabilité, l’efficacité énergétique, la gestion des ressources, l’impact environnemental et les conditions de vie des occupants.

Selon Environnement Québec, en 2015, les bâtiments étaient responsables d’environ 10% des émissions totales de gaz à effet de serre (GES) du Québec. Ainsi, les éco constructions ont pour but de consommer moins d’énergie et donc de diminuer l’empreinte écologique globale des bâtiments.

Le choix des matériaux

Les matériaux écologiques gagnent en popularité grâce à leur durabilité et leur faible impact environnemental. Le bambou, par exemple, est un végétal qui atteint sa maturité en 4 ans seulement et qui offre une bonne option pour l’isolation et les revêtements de sol. Le liège est quant à lui un matériau naturel durable et sa production a un faible impact sur l’environnement. L’acier recyclé est également une option qui garantit longévité et durabilité. De plus, il s’agit d’un des matériaux les plus recyclés sur la planète. Enfin, la brique en terre cuite offre non seulement un excellent confort thermique naturel, mais elle est aussi très esthétique!

L’efficacité énergétique

Un bâtiment éco énergétique se sert des ressources naturelles pour produire de l’énergie, pour la stocker et en utiliser les surplus lors de pics de consommation. On trouve par exemple des systèmes de réutilisation d’eau de pluie, de la géothermie (énergie du sol) ou encore l’utilisation de panneaux solaires comme système de chauffage. La gestion des déchets générés lors du chantier est également un élément pris en compte pour qualifier un immeuble d’éco construction.

Ainsi, il existe de nombreuses certifications pour les bâtiments répondant à cette tendance : la certification  LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) en Amérique du Nord, le concept de HQE (Haute Qualité Environnementale) en France ou encore le label Passivhaus (Habitat Passif) en Allemagne.

Combien ça coûte?

Auparavant la rareté de la matière première naturelle et d’une main d’œuvre qualifiée faisait monter les prix d’environ 5% à 10%. Les coûts plus élevés provenaient d’une isolation supérieure des sols, des murs et de la toiture. De nos jours, les fabricants proposent de nombreux matériaux écologiques et locaux à des prix plus abordables. Certains entrepreneurs sont même spécialisés dans ce type de construction. Ce qui pourrait faire monter la facture serait l’installation de panneaux solaires, de planchers chauffants ou encore d’un système géothermique.

En contrepartie, les économies d’énergie à long terme valent souvent l’investissement. Le mieux est de faire appel à un professionnel qui pourra vous guider dans vos choix.

La santé des occupants

Nous passons en moyenne 90% de notre temps dans des bâtiments. C’est pourquoi la qualité de l’air intérieur et le choix des composants utilisés sont importants pour notre santé. Les éléments utilisés pour construire une maison éco responsable seront donc non toxiques comme certaines peintures et on priviligiera par exemple, l’utilisation d’huiles naturelles pour protéger le bois. La qualité de l’air sera également améliorée par un système de purification.

En résumé, les éco constructions sont de plus en plus populaires et plus accessibles. Les choisir comme lieu de vie permettrait de réduire son emprunte environnementale, de respecter les sites dans lesquelles elles se situent tout en améliorant son confort et sa qualité de vie.  Et vous, choisiriez-vous ce type d’habitation?

 

Sources

Ecohabitation.com

LEED

HQE

Passivehouse (en anglais seulement)



Comment bien préparer une propriété avant de la vendre?

Un acheteur passe en général moins de 40 minutes à visiter une propriété et en visite plusieurs avant de faire un choix définitif. L’apparence de votre propriété est donc un point essentiel pour maximiser sa valeur, mais aussi pour susciter un intérêt important chez un éventuel acheteur. Il faut savoir qu’en règle générale, une propriété… Voir l’article

Pourquoi faire une inspection prévente?

Afin de démontrer le sérieux de ses intentions, le propriétaire vendeur bien avisé a tout intérêt à réaliser une inspection prévente. En effet, en engageant cette démarche, l’acheteur potentiel aura l’heure juste sur les travaux à entreprendre avant même de faire une offre d’achat. Pour Pascal Parent, président de l’Association des inspecteurs en bâtiments du… Voir l’article

Planifier maintenant pour vendre demain

La venue de l’automne n’est pas seulement synonyme de retour à la routine et à des températures moins clémentes, ça représente également le moment où le marché immobilier reprend  pleinement son envol pour les mois à venir. Comme chaque année, la saison automnale qui est à nos portes demeure un moment tout indiqué pour amorcer… Voir l’article