Promesse d'achat multuple

Offres d’achat multiples : comment sortir du lot ?

septembre 9, 2019 Tags : , , ,

Classés dans :,

Montréal connaît actuellement une situation de « marché de vendeur » . Cela signifie qu’il y a peu de propriétés en vente sur le marché et beaucoup d’acheteurs. Cette situation crée inévitablement un phénomène de surenchères sur certains biens immobilier.

Vous êtes acheteur ou vous envisagez d’acquérir un bien immobilier dans les prochains mois? Voici quelques conseils qui vous aideront certainement à trouver la meilleure stratégie à adopter en cas d’offres multiples.

Qu’est-ce qu’une situation d’offres d’achat multiples ?

Cette situation survient lorsqu’un vendeur reçoit plusieurs offres d’achat sur sa propriété. Si le bien est tant convoité, c’est qu’il est inscrit au bon prix et/ou qu’il présente des caractéristiques recherchées (emplacement, entretien, matériaux etc…).

Toutes les études du secteur ont montré que 2018 a été une année record dans les ventes immobilières à Montréal et 2019 suit visiblement cette envolée (voir notre article sur les prévisions immobilières de 2019). Cet engouement est dû à une croissance économique forte, à la confiance des ménages dans l’économie, à un taux de chômage très bas et à un attrait grandissant des acheteurs étrangers (chinois, européens, américains) pour notre métropole.

En tant qu’acheteur, il devient alors difficile de se démarquer de ses concurrents et les vendeurs ont alors une position de force.

Conseil numéro 1 : bien s’entourer

Il est normal en tant qu’acheteur d’éprouver du stress surtout dans une situation d’offres multiples. Si vous avez choisi de vous faire aider par un courtier immobilier professionnel, il vous conseillera certainement de garder la tête froide et de ne pas surenchérir au-delà de votre budget. Pensez plutôt à quel montant maximum vous seriez prêts à acquérir la propriété et tenez-vous à ce montant. Ainsi si votre offre n’est pas acceptée, vous ne regretterez pas de ne pas avoir tenté votre chance.

Conseil numéro 2 : obtenir une préapprobation hypothécaire

Lorsque plusieurs promesses d’achat sont en jeu, le courtier doit présenter chacune d’elles sans préférence, notamment quant à l’ordre chronologique de leur réception en vertu du Règlement sur les conditions d’exercice d’une opération de courtage, sur la déontologie des courtiers et sur la publicité.

Il faut savoir qu’en présence d’offres multiples, vous ne connaîtrez jamais les montants et les conditions offertes par les autres acheteurs. En effet, la loi sur le courtage immobilier stipule que le courtier vendeur doit aviser toutes les parties du nombre de promesses d’achat reçues sans en révéler leur contenu. Pour montrer au vendeur votre réelle intention d’achat, la bonne stratégie est d’obtenir une préapprobation hypothécaire auprès d’une institution financière. Ainsi, quand il lira votre offre d’achat, le vendeur saura qu’il n’y aura pas de blocage au niveau du financement. Pour aller plus loin sur ce sujet, lisez notre article sur la préapprobation hypothécaire.

Conseil numéro 3 : soigner les autres conditions

Une promesse d’achat comporte plusieurs conditions autres que le prix. Il y a par exemple les délais d’occupation avec lesquels vous pourriez être flexibles ou bien renoncer à faire une inspection préachat.  Si cette dernière technique vous permettra de vous distinguer, elle est tout de même très risquée, surtout si vous achetez pour la première fois. Le mieux est de demander conseil à votre courtier immobilier.   

Conseil numéro 4 : se présenter sous son meilleur jour

Vidéo, lettre, photo, présentation de vos projets, fondation d’une famille… nombreuses sont les idées et les supports qui vous permettront de vous présenter comme l’acheteur idéal. Après tout, les vendeurs sont attachés émotionnellement à la maison qu’ils quittent et ils auront certainement envie de connaître les futures personnes qui vivront chez eux.

Conseil numéro 5 : bonification et promesse d’achat 2e rang

Si vous savez que vous êtes en concurrence avec d’autres acheteurs et que le vendeur n’a pas encore accepté ou refusé votre promesse d’achat, vous pouvez la bonifier afin de la rendre plus avantageuse à ses yeux: prix plus élevé, conditions plus souples etc… Pour ce faire, votre courtier vous fera remplir un formulaire intitulé : Bonification avant acceptation.

Vous avez fait une promesse d’achat sur un bien immobilier mais elle n’a pas été retenue? Demandez à votre courtier de la placer en 2e rang. Ainsi, si les conditions de l’offre acceptée par le vendeur ne se réalisent pas (refus du financement, retrait de l’offre suite à l’inspection), vous aurez une deuxième chance d’accéder à la propriété. Attention, lors de cette période, vous ne pourrez pas faire une offre d’achat sur un autre bien immobilier.

En conclusion, les meilleurs conseils que nous pouvons vous donner dans une situation d’offres multiples sont de rester patient, de garder la tête froide et de poser toutes vos questions à votre courtier immobilier. Comme chaque cas est différent, il évaluera avec vous les meilleures stratégies à mettre en place pour que votre offre d’achat soit acceptée.


Si vous avez des doutes ou que vous n’êtes pas accompagné d’un courtier immobilier, vous pouvez vous tourner vers L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) qui a pour mission de protéger et assister le public tout en s’assurant des saines pratiques des courtiers immobiliers.

Bonne transaction!



7 conseils pour préparer votre demeure aux visites

Vous souhaitez vendre rapidement? Que ce soit avec ou sans l’aide d’un professionnel de l’immobilier, votre demeure doit refléter ce que les acheteurs ont vu en ligne ou dans les journaux. Évitez les déceptions en ayant toujours votre intérieur prêt pour les visites! Dépersonnalisez et rangez Sans tomber dans l’excès d’un intérieur trop froid et… Voir l’article

4 astuces pour sécuriser sa maison durant le temps des fêtes

Vous prévoyez de quitter votre demeure pour le temps des fêtes? Voici quatre conseils à prendre en considération pour que votre maison soit prête et sécurisée afin de partir l’esprit tranquille!   Sécurisez votre demeure Assurez-vous que vos fenêtres et vos portes sont bien verrouillées. Vérifiez également que les rideaux et les stores sont fermés… Voir l’article

Pourquoi faire une inspection prévente?

Afin de démontrer le sérieux de ses intentions, le propriétaire vendeur bien avisé a tout intérêt à réaliser une inspection prévente. En effet, en engageant cette démarche, l’acheteur potentiel aura l’heure juste sur les travaux à entreprendre avant même de faire une offre d’achat. Pour Pascal Parent, président de l’Association des inspecteurs en bâtiments du… Voir l’article