Prévisions immobilières : que nous réserve 2019?

janvier 10, 2019

Classés dans :

Quels seront les grands enjeux du marché immobilier en 2019? Voici une courte analyse de la situation et quelques prévisions.

Hausse des taux hypothécaires

En réponse à une économie qui se porte bien, la Banque du Canada pourrait relever d’avantage son taux directeur cette année.

La hausse devrait se traduire par des coûts plus élevés pour certains consommateurs, notamment ceux ayant souscrit à des prêts hypothécaires à taux variables. « Il y aura plus de magasinage» croit Sylvain Dyja, directeur développement hypothécaire à la Banque Nationale. «Quant aux nouveaux acheteurs, ceux-ci  reverront possiblement leur budget à la baisse» pense le directeur. Dans tous les cas, « cela n’empêchera pas les gens d’acheter» dit-il.

En effet, d’après un sondage réalisé par Léger au mois d’octobre 2018, 1 ménage sur 4  prévoit acheter une propriété dans les cinq prochaines années*.

*Sondage web réalisé auprès de 6 931 répondants dont 3 935 dans la région de Montréal.

 

Profil des futurs acheteurs

Selon la Fédération des Chambres Immobilières du Québec, les futurs acheteurs de biens immobiliers à Montréal se segmentent ainsi :

37 % sont des milléniaux : personnes âgées de 18 à 34 ans, très scolarisés qui souhaitent investir sur du long terme et généralement en copropriété.

42 % sont de la génération X : personnes âgés de 35 à 54 ans; ils sont pour la plupart, déjà propriétaires et souhaitent acquérir des maisons plus grandes pour leurs familles.

21 % sont des Baby-boomers : des personnes de 55 ans et plus, acheteurs expérimentés qui désirent aménager dans des propriétés plus petites représentant moins d’entretien (un condo par exemple).

 

Prévisions

Toujours selon la Fédération des Chambres Immobilières du Québec, les ventes immobilières devraient poursuivre leur envol mais de façon plus modérée : 1% d’augmentation des ventes pour le Québec et 2% pour la région de Montréal. Les prix médians des unifamiliales et des copropriétés pourraient eux aussi croître entre 3 % et 4 %.

La région de Montréal pourrait se démarquer du reste du Québec par son dynamisme dû notamment à son solde migratoire élevé et des investisseurs étrangers toujours plus nombreux. Cette croissance sera soutenue par un faible taux de chômage, une progression du revenu disponible et un niveau de confiance élevé des consommateurs. Les experts s’accordent pour dire que cette croissance pourrait s’essouffler progressivement à cause de la hausse des taux d’emprunts.

En résumé, l’année 2019 devrait être une bonne cuvée!

 

Sources :

– «Perspectives 2019 du marché de la revente » par la Fédération des chambres immobilières du Québec.

– Extraits d’une entrevue réalisée le 18 décembre 2018 avec Sylvain Dyja, directeur développement hypothécaire à la Banque Nationale.



Journée de la collaboration

Journée de la collaboration

LE 5 DÉCEMBRE PROCHAIN, LANÇONS LA JOURNÉE DE LA COLLABORATION Le 5 décembre 2018, Bardagi  Équipe Immobilière ainsi que plusieurs leaders en immobilier lancerons une nouvelle initiative avec la Journée de la collaboration. «Nous considérons essentiel de souligner la confiance et la coopération entre tous les courtiers de toutes agences, nos partenaires et nos clients…. Voir l’article

Immobilier : bilan de l’année 2018

Tandis que les tables se dressent et que les sapins scintillent, l’heure est venue de faire le bilan de l’année. Que pouvons-nous retenir du marché immobilier au Québec en 2018? Quels ont été les points les plus marquants et quelles sont les perspectives pour 2019? Un contexte économique favorable Malgré un début d’année ponctué par… Voir l’article