Tout savoir sur le certificat de localisation

août 2, 2018

Classés dans :Non classé

Que vous soyez acheteur ou vendeur, le certificat de localisation est un document que vous devrez avoir entre les mains lors d’une transaction immobilière. Pourquoi est-il essentiel de consulter ce document? Tour d’horizon.

Définition

Un certificat de localisation est un document émis par un arpenteur-géomètre qui décrit l’état actuel d’une propriété dans un rapport contenant notamment un plan. Plus précisément, il fournit ‘’l’état de santé d’une propriété par rapport aux titres de propriété, au cadastre ainsi qu’aux lois et règlements pouvant l’affecter.’’  Au Québec, seuls les membres de l’Ordre des Arpenteurs-Géomètres du Québec (OAGQ) sont habilités à effectuer ces travaux d’arpentage.

Qui doit le fournir?

C’est le vendeur qui doit commander un nouveau certificat de localisation. Il doit remettre une copie de l’acte d’acquisition de l’immeuble, une copie des titres antérieurs et du certificat de localisation qu’il possède à l’acheteur. L’original du certificat de localisation est conservé par l’arpenteur-géomètre qui  fournit au vendeur des copies certifiées conformes. Le certificat de localisation fera parti des documents à avoir en main lors de la mise en marché de votre propriété.

Quel est le délai de production?

En général, il faut compter 2 à 4 semaines pour l’obtenir. Mais ces délais peuvent varier.

Quel intérêt pour l’acheteur?

Le certificat de localisation est un document qui contient une grande quantité d’informations sur la propriété qu’un acheteur souhaite acquérir. Il spécifie par exemple si la zone dans laquelle se trouve l’immeuble est inondable ou encore s’il existe des empiètements ou des servitudes comme des droits de passage ou des droits de vue. De plus, en tant qu’acheteur, vous saurez s’il serait possible de réaliser des travaux d’agrandissement ou encore si la piscine de vos rêves pourrait être installée.

Mon certificat a plus de 10 ans

Même si votre certificat décrit l’état actuel de l’immeuble, la bonne pratique est de mandater un arpenteur géomètre afin d’en préparer un nouveau. De plus, lors d’une transaction immobilière, le notaire l’exigera dans le cadre de sa vérification diligente.

Comment trouver un arpenteur-géomètre?

Votre courtier d’expérience possède certainement des arpenteurs-géomètres de confiance à vous référer. Sinon, vous pouvez vous rendre sur le site de L’Ordre des Arpenteurs-Géomètres du Québec  http://www.oagq.qc.ca .

En conclusion, le certificat de localisation fournit des éléments essentiels pour une transaction sécuritaire et réussie!

 

Pour plus d’information :

Visitez le site de L’Ordre des Arpenteurs-Géomètres du Québec :

http://www.oagq.qc.ca

Visitez le site de l’OACIQ :

https://www.oaciq.com

Contactez-nous!

info@bardagi.com



Le home staging virtuel : un nouvel outil pour accélérer une vente

Depuis sa création, Bardagi équipe immobilière a toujours eu à cœur la volonté de dépasser les attentes de ses clients. Nous nous démarquons non seulement par notre professionnalisme mais aussi par nos techniques de mise en marché innovatrices. Choisir notre équipe pour la vente de votre maison, c’est bénéficier des meilleurs outils marketing favorisant une… Voir l’article

La préapprobation hypothécaire

Avant de se mettre à la recherche d’une nouvelle propriété, le futur acheteur a tout intérêt à se présenter en tant qu’acquéreur potentiel auprès des courtiers immobiliers et des vendeurs. Ainsi, la préapprobation hypothécaire est un atout qui peut faire une réelle différence. Certains éléments sont à considérer afin d’être admissible dans ce processus crucial… Voir l’article

Préparer sa maison pour l'hiver

Préparer sa maison pour l’hiver

L’hiver et la neige arrivent à grand pas dans notre belle région. La fin de l’automne est l’occasion idéale pour pratiquer certains petits travaux d’entretien et permettre à votre propriété d’être prête à affronter le froid. Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre «to-do list»! À l’intérieur : Pour éviter les factures d’énergie trop… Voir l’article